Pour remercier Dieu,
prier pour une famille ou un défunt,
prier pour les vocations
ou une intention particulière…

Lorsqu’on demande la célébration d’une messe, on distingue l’intention de l’offrande, et on suggère une date.

L’INTENTION

Il suffit de préciser au prêtre l’intention en quelques mots : pour des jeunes mariés, des nouveaux prêtres, pour un défunt, un malade, pour un parent, un ami, pour soi-même, pour la vie du monde, pour la vie de l’Église… en action de grâces pour des noces d’or ou d’argent, pour un jubilé sacerdotal, pour une guérison, une paix retrouvée…

Vous pouvez indiquer simplement « pour une intention particulière », si vous préférez la discrétion.

L’OFFRANDE

Le montant de l’offrande est proposé par l’Assemblée des Évêques.

Vous pouvez donner plus ou donner moins. Mais en aucun cas la grâce reçue ne dépendra de la somme ! Le montant proposé par les évêques nous permet de rester raisonnables !

Pour une messe, l’offrande s’élève actuellement à 17 €. Pour une neuvaine (célébration de 9 messes consécutives, 9 jours), il est proposé une offrande de 170 €. Pour un Trentain dit grégorien (célébration de 30 messes consécutives, 30 jours), l’offrande est de 595 €.

LA DATE

Le fidèle peut spécifier la date à laquelle il souhaiterait que la messe soit célébrée, afin de s’y unir par sa présence et ou prière. La date, l’heure ou le lieu « doivent être raisonnables et ne pas entraîner trop de charges pour le prêtre ».(document de l’Épiscopat, paru dans le bulletin du secrétariat de la conférence des évêques de France n° 6 avril 1997)